Qu'est-ce qu'une SSII ?


précédentsommairesuivant

Introduction

Les SSII (prononcez: "S-S-2-I"), abréviation de Société de Services en Ingéniérie Informatique, sont des acteurs incontournables du monde de l'informatique. Les SSII sont souvent décriées dans les forums parlant d'informatique (et fréquentés par des informaticiens qui, pour la plupart, travaillent ou ont travaillé pour une SSII), et ce en particulier à cause des méthodes qu'elles emploient en matière de gestion des ressources humaines. Par ailleurs, très peu d'universités informent leurs étudiants sur ces entreprises qui pourtant embauchent une grande partie des jeunes diplômés. Aussi il était nécessaire de combler ce manque et de faire le point sur ce type d'entreprise.

Cet article n'a pas pour but de défendre ni de blâmer les SSII. Cependant nous ne saurions (pour des raisons de déontologie) passer sous silence les pratiques utilisées par certaines SSII, et ce dans un but purement informatif pour nos lecteurs, parmi lesquels on compte à la fois des informaticiens, des futurs informaticiens professionnels (étudiants et jeunes diplômés) et éventuellement des recruteurs de SSII. Aussi, il est important de garder à l'esprit que toutes les SSII ne se ressemblent pas.

Dans un premier temps, nous allons présenter les différents acteurs du marché de l'informatique, expliquer ce qu'est une SSII et montrer à quels besoins elles répondent. Ensuite, nous nous intéresserons au fonctionnement interne d'une SSII et dresserons un portrait-type de ses employés (recruteurs et ingénieurs). Enfin, en troisième partie, nous exposerons les dérives de certaines SSII afin de mieux différencier les bonnes SSII des mauvaises.




précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2006 L'équipe de rédaction. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.